Puis-je choisir la forme et le volume ?

  • La forme : elle est difficile à choisir malgré les différents types de prothèses qui peuvent la modifier légèrement. Cette forme dépend surtout de celle du sein pré-existant, tombant ou pas, avec beaucoup ou peu de glande, de forme conique ou sphérique, … En fait, la prothèse projette la glande en avant, augmente son volume et majore sa forme initiale, un peu comme chez les femmes enceintes.
     
  • Le volume : on peut bien sûr le choisir mais il doit être adapté à la taille et à la morphologie de la patiente. Il ne faut pas mettre des implants mammaires trop gros pour éviter les complications liées à un trop gros volume mais aussi pour ne pas avoir un aspect « irréel » du sein avec prothèse. Il ne faut pas, non plus, mettre un volume trop petit, ce qui peut être regretté à posteriori par les patientes qui veulent minimiser leur acte en minimisant le volume. Souvent, après quelques mois et l’acceptation de l’intervention, les patientes peuvent le regretter et vouloir une autre intervention pour un volume supérieur. Il faut donc bien sûr en discuter avec son chirurgien pour un volume le plus adapté possible à la morphologie et au souhait de la patiente. On s’aidera de photos, de soutien-gorge, de taille de bonnet, … pour avoir la meilleure évaluation possible. Des outils informatiques sont aujourd’hui utilisés afin de montrer un avant-après à la patiente sur l’ordinateur, mais les résultats ne sont toujours pas tout à fait superposables. 

Plus d'infos sur les résultats